Sylvain Leurent débute sa carrière de photographe alors qu’il travaille au sein de plusieurs ONG de développement en France et en Asie. Son reportage photo, réalisé auprès de l’ONG « Pour Un sourire d’Enfant » au Cambodge, a été exposé au centre culturel Franchomme à Hem (59) en 2005.

Après une dernière mission d’un an au Vietnam en 2006, il se tourne définitivement vers la photographie et reprend des études à l’ENS Louis Lumière d’où il sort diplômé en 2010.

Il se rend en 2009 en Erythrée pour effectuer un reportage sur les moines orthodoxes dans les zones montagneuses. Une partie de ce travail sera publiée dans l’ouvrage Eritrea Art Time.

Sensible aux enjeux de notre société, sa série Trait d’Union, sur notre relation au connecté, devient coup de cœur en 2014 du concours Eurazeo. Il intègre ainsi les fonds photographiques de cette société, mécène reconnu dans la photographie.

Il est aujourd’hui représenté par l’agence La Belle Façon qui l’accompagne dans ses différents projets.

Kalima Hammond est chargée de production dans l’audiovisuel. De la conception à la diffusion des projets artistiques (documentaires, fictions, court métrages, production photo…), elle réunit les conditions financières, humaines et logistiques afin que ces projets se réalisent.

En parallèle de ses activités, le voyage et les rencontres occupent une place centrale. Elle a ainsi vécu en Turquie et aux Etats Unis et traversé de nombreux pays, équipée d’un sac à dos et d’un appareil photo.

En 2014, elle co-réalise un portrait-documentaire sur Anass Yakine, ambassadeur de l’ONG « Travel With A Mission », qui a parcouru le Maroc à pieds. Ce film a été sélectionné au festival du voyage du « Grand Bivouac » à Albertville en 2015 dans la catégorie Premiers Pas.

Pour l’édition 2017 du festival « les Défis de l’Aventure », festival de documentaire de l’aventure vécue à Fontanil, elle est en charge de la catégorie les Défis au Féminin.

Kalima et Sylvain ont collaboré sur de nombreux projets artistiques et de commandes, autour du monde ou en France. Foodorama s’inscrit dans cette suite logique et dans une nécessité de sensibiliser sur les enjeux qui leur sont chers.